Scraping web et scraping API quelles sont les différences ?

Internet n’est pas seulement une source d’informations, mais aussi une mine de données qui peuvent transformer de nombreux processus commerciaux. Les interfaces de programmation d’applications (API) comme Apify, ScrapingBee ou ScrapAPI, et le scrapping Web comme Phantombuster sont deux méthodes courantes pour obtenir des données du Web.

Nous expliquerons le fonctionnement de ces deux solutions et les comparerons en termes d’avantages et de dépendances techniques dans ce guide. Nous fournirons également des exemples de la meilleure option pour des cas d’utilisation commerciale spécifiques et des sites Web tels qu’Amazon, Twitter et Instagram.

Quelle est la différence entre le web scraping et l’API ?

Les robots de web scraping collectent tout le contenu d’une page web accessible au public, comme du texte, des images ou des vidéos, et l’enregistrent dans un fichier de données. Cela revient à prendre une capture d’écran d’un site web et à analyser les différents aspects de l’image. Le logiciel de scraping web est l’acteur principal dans ce cas.

Les API créent un pipeline de données automatisé entre un site web et le demandeur, en se concentrant sur une section spécifique du contenu du site web. Les données peuvent être récupérées automatiquement ou manuellement à la demande. C’est similaire à un abonnement, dans la mesure où vous recevez régulièrement du nouveau contenu. Les API impliquent à la fois le site web et le destinataire.

Laquelle est la moins technique ?

Cela dépend si le site web autorise les API ou le scraping web, et si votre solution est construite en interne. L’existence d’outils facilement disponibles est une différence importante entre les API et le web scraping. Les API nécessitent souvent que le demandeur de données crée une application personnalisée pour la requête de données spécifique.

D’autre part, il existe de nombreux outils externes de web scraping qui ne nécessitent aucun codage. Certains d’entre eux sont des extensions de navigateur gratuites qui récupèrent la page Web sur laquelle vous vous trouvez, tandis que d’autres sont des fournisseurs de services payants qui récupèrent les données de vos sites Web cibles en utilisant des modèles facilement disponibles. Entrons dans les détails.

1. Disponibilité de la solution

La technologie API doit être fournie par le site Web à partir duquel vous souhaitez obtenir les données. S’il ne prend pas en charge une API, ce n’est pas une option, pour commencer. Vous pouvez vous renseigner sur la disponibilité d’un site Web spécifique, à savoir s’il est gratuit ou payant après une certaine limite, en visitant le site Web spécifique qui vous intéresse ou les dépôts d’API.

Le site web ne doit pas nécessairement prendre en charge le web scraping d’un point de vue technique. En règle générale, si vous trouvez un site web par le biais d’un moteur de recherche, vous pouvez le scraper. Le site Web, quant à lui, doit autoriser le scraping de son contenu. Pour ce faire, le site web doit indiquer ce qui peut et ne peut pas être scrapé dans son fichier robot.txt, où le propriétaire des données accorde ou refuse l’autorisation de scraper des données.

2. Accès aux données

Même si une API est disponible, elle n’a pas forcément accès à toutes les données. Le site web spécifiera la portée et la granularité des données que vous pouvez extraire dans la documentation de l’API. Par exemple, LinkedIn fournit une API limitée permettant d’extraire uniquement les informations de base des profils des personnes. Si vous souhaitez accéder aux informations complètes du profil, vous devez justifier votre cas d’utilisation.

Techniquement, tout contenu d’un site Web accessible au public peut être récupéré. Toutefois, le scraper doit respecter les limites de données spécifiées par le site web dans ses conditions générales. Un scraper web, par exemple, peut extraire toute information du profil public LinkedIn d’une personne.

3. Difficulté technique

Les API vous obligent à écrire un code personnalisé qui inclut vos clés d’accès et spécifie les données dont vous avez besoin. Les sites Web fournissent souvent un guide API, mais même celui-ci nécessite une compréhension de base du code de requête de données, comme l’exécution de la requête dans un carnet codé, la compréhension des codes de réponse API ou la spécification des paramètres pour accéder aux données requises. Ce travail peut être délégué à un développeur, mais l’utilisation d’un outil externe pour les API afin d’extraire des données de diverses plateformes est peu courante.

La création d’un logiciel de scraping web à partir de zéro nécessite également des compétences en codage, mais contrairement à l’API, il existe des outils plus facilement disponibles qui vous permettent d’extraire des données sans codage. Cela est souvent dû au fait que les sites Web ont souvent des structures de base similaires que les scrapeurs Web peuvent reconnaître, et que les sites Web doivent être scrappés par les moteurs de recherche afin d’être classés dans les recherches. Par conséquent, le web scrapping est une pratique qui se répète pour des sites web similaires ou pour le même site web auprès de plusieurs demandeurs.

4. Stabilité

L’un des avantages des API est que, comme il est autorisé à accéder aux données, le demandeur n’a pas à s’inquiéter d’être identifié comme un acteur malveillant et peut s’attendre à une assistance de la part des sites Web en cas de défaillance inattendue de l’API.

Les logiciels de scraping web peuvent être bloqués par les sites web car ils augmentent le trafic sur le site. Pour surmonter ce problème, les scrapeurs de sites Web utilisent une technologie connue sous le nom de proxies dynamiques pour modifier l’origine de leurs demandes.

5. Coût

Les API peuvent être gratuites ou payantes, selon la manière dont les données fournies par le site web peuvent être utilisées commercialement. Si l’API est destinée à un service que vous payez déjà, comme les analyses, il est probable qu’elle sera gratuite. Toutefois, même les API gratuites peuvent être payantes après avoir consommé une certaine quantité de données, afin de contrôler le volume des demandes.

Par exemple, l’API Google Maps est initialement gratuite, mais si vous avez l’intention d’héberger des milliers de requêtes de clients basées sur des données cartographiques sur votre plateforme, vous devrez payer un montant variable en fonction de votre volume.

Le web scraping peut être réalisé gratuitement si vous développez votre propre solution ou utilisez une solution open-source, comme une extension de navigateur. En revanche, si vous faites appel à un fournisseur externe, il y aura un coût variable ou vous devrez souscrire à un plan d’abonnement. De nombreuses solutions de web scraping proposent un essai gratuit ou un échantillon d’ensemble de données pour que les entreprises puissent évaluer le retour sur investissement d’une telle solution.

6. Nettoyage des données

Les résultats des requêtes d’API peuvent être extrêmement complexes, et vous devrez souvent analyser les données dont vous avez besoin. Toutefois, si l’API permet une plus grande granularité, vous pourrez peut-être cibler le point de données spécifique dont vous avez besoin tout en minimisant le traitement des données supplémentaires.

Le scraping Web récupère l’ensemble du contenu d’une page Web. Si vous n’avez besoin que d’une partie spécifique d’une page Web, telle que le prix d’une page produit, vous devez utiliser un traitement rigoureux des données pour filtrer les données dont vous avez besoin. Il s’agit d’une tâche fastidieuse à réaliser en interne, mais les scrapeurs web externes fournissent fréquemment des données traitées prêtes à être analysées.

7. Implications juridiques

Les API sont fournies par le site Web à partir duquel vous demandez des données. Par conséquent, l’extraction de données via l’API est tout à fait légale tant que vous suivez les directives de l’API et que vous ne partagez pas votre accès à l’API avec une autre partie.

Le scraping de sites web est légal tant que le logiciel de scraping respecte les conditions spécifiées dans le fichier robot.txt du site web. Si une entreprise utilise une solution interne, elle doit revérifier cette étape ou faire appel à un prestataire de services externe pour bénéficier de son expérience.

Conseils pour savoir quand utiliser telle ou telle solution Utiliser les API

Si vous avez besoin de données provenant d’un service avec lequel vous collaborez et que celui-ci prend en charge l’API pour les données dont vous avez besoin, vous pourrez peut-être obtenir une assistance technique pour construire un pipeline de données API. Si vous avez besoin de données provenant d’une page qui n’est pas accessible au public, comme vos données d’analyse pour une solution d’analyse payante qui n’est disponible que pour vous, l’API est souvent la seule option.

Utiliser des logiciels de scraping web

Si vous avez besoin de données provenant d’un site Web populaire, tel qu’Amazon ou Twitter, vous pouvez gagner du temps en utilisant des solutions de scraping Web préexistantes plutôt que d’obtenir un accès API.

Si vous n’êtes pas sûr de la valeur commerciale des données, vous pouvez obtenir un échantillon à l’aide d’outils gratuits de web scraping ou d’un essai gratuit avec des services de web scraping et décider d’investir dans une API ou un web scraper à long terme.

N’hésitez pas à consulter la liste des solutions disponible sur cette page.

Pierre

Passioné de web, mes sujets de prédilections sont le dev, le SEO et le Growth Hacking

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *